Loading...

Étude 2017 : les usages numériques des entreprises en Polynésie

Feuilletez et téléchargez l’étude 2017 de la Direction Générale de l’Économie Numérique (DGEN) sur les usages numériques des entreprises en Polynésie française.

Téléchargez l’étude entreprises 2017

Sur les 35 712 entreprises (hors SCI immobilières) que comptent la Polynésie française, seules 53% d’entre elles déclarent avoir franchi le pas de la digitalisation, malgré la progression des outils et technologies numériques et la transformation rapide des comportements digitaux des consommateurs.

Cette étude présente les chiffres clés des niveaux d’équipement et de connexion des entreprises du fenua, leurs usages et attentes prioritaires en matière de TIC.

53% des entreprises locales sont informatisées

42%

sont équipées d’un ordinateur portable

82%

stockent leurs données sur disque dur ou clé usb

68%

ne stockent rien en ligne

92%

sont équipées d’applications de bureautique

La raison principale invoquée par les entreprises pour expliquer ce déficit d’équipement numérique est le manque d’intérêt à 82%, que cela soit pour un ordinateur fixe ou un ordinateur portable.

Vient en second l’argument de la complexité de l’utilisation de ces nouveaux outils. Les modes de stockage des données restent encore sur du stockage physique. Seules 22% des entreprises, soit moins d’un quart, utilisent des modes de stockage en ligne tel que Dropbox.

En terme d’applications informatiques, les entreprises de Polynésie restent majoritairement axées sur les seuls outils de bureautique.

57% sont équipées en téléphonie mobile

10%

des salariés sont équipés d’un téléphone portable par l’entreprise

71%

des entreprises ne changeront pas d’opérateur

46%

des entreprises souhaitent une baisse des prix

33%

des entreprises souhaitent une meilleure qualité de service

Les principaux freins à l’équipement de téléphone portable repose sur la non utilité et pour 10% sur le coût de l’abonnement.

Aujourd’hui, les entreprises les mieux équipées restent les grandes entreprises de 20 salariés et plus et en particulier celles du secteur industriel. En moyenne, en Polynésie française, le taux de prise en charge de l’abonnement par l’entreprise est de 60%.

Internet encore peu exploité

40%

des entreprises ne trouvent pas d’intérêt pour leur activité

50%

des salariés sont connectés

5%

des entreprises ont une connexion entre 4 et 8 Mo

17%

des entreprises sont prêtes à passer à la fibre

Les entreprises connectées utilisent en majorité une connexion ADSL équivalente à 2 Mo avec des abonnements datant de plus de 10 ans.

61% d’entre elles sont satisfaites de leur débit et n’estime pas nécessaire de l’augmenter. L’utilisation de l’ADSL reste encore très classique et peu développée : 62% s’en servent pour la messagerie en ligne, 70% pour gérer leurs comptes en ligne, 42% pour effectuer des recherches et comparaison de prix.

Seulement 19% des entreprises sont présentes sur au moins un réseau social, Facebook majoritairement.

Les attentes prioritaires des entreprises

Que cela concerne la téléphonie mobile ou Internet,  les entreprises souhaiteraient en majorité des prix plus bas et une couverture plus large du territoire.

Outre le manque d’utilité cité par 47% des entreprises, l’un des freins au développement numérique est le coût des équipements et des abonnements.

Étude réalisée par Alvea Consulting

Téléchargez l’étude entreprises 2017
2017-12-06T19:20:26-10:006 décembre 2017|

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer