Loading...

Action 58 – Améliorer le recueil de données de pêche

Renforcer les équipements des pêcheurs et leurs formations pour permettre de faciliter le suivi et le recueil des données liées au secteur de la pêche et assurer la sécurité des équipages en campagnes de pêche.

Description détaillée de la mesure

Il s’agit de renforcer les équipements des pêcheurs pour permettre de faciliter le suivi et le recueil des données liées au secteur de la pêche.

Un partenariat d’assistance technique a été conclu avec l’AFD en termes de cofinancement et de méthodologie de diagnostic/approche.

Pour accompagner la montée en puissance du secteur de la pêche, notamment de la pêche hauturière (projet de doublement de la production dans les dix prochaines années), la Polynésie française souhaite la mise en place d’un plan de formation professionnelle : formation des équipages, des capitaines mais aussi des métiers connexes comme les frigoristes, les mécaniciens à bord, les métiers de la construction navale, etc.

Dans le cadre d’un projet de recueil de données de pêche, les formations professionnelles devront prévoir un volet “formation numérique” pour le recueil des données.

Le projet qui prévoit d’exploiter les données de l’AIS (Automatic Identification System), permet aux navires et aux systèmes de surveillance de trafic de connaître l’identité, le statut, la position et la route des navires se situant dans une zone de navigation, et permet également d’équiper les hommes d’équipages pour les retrouver s’ils tombent à l’eau : l’émetteur, porté au poignet, se met en marche dès que l’appareil s’éloigne du navire de plus de quelques dizaines de mètres.

Enjeux

  • Offrir de nouveaux services à l’économie maritime du Pays
  • Professionnaliser les initiatives privées
  • Améliorer le recueil des données de pêche
  • Assurer la sécurité des équipages en campagnes de pêche (hauturière : campagnes longues)
  • Faciliter le travail de la FEPSM pour les opérations de sauvetage
  • Permettre aux autorités de l’État et du Pays de surveiller les approches maritimes de la Polynésie

Acteurs concernés

  • Demande : Secteur de la pêche, Polynésie française
  • Offre :  AFD, État, Polynésie française, Direction des ressources marines et minières, FEPSM, DIREN

Modalités de suivi

  • Le suivi est réalisé par le SIPF et la DRMM.

Financement

  • Polynésie française
  • AFD

Budget pluriannuel (2018-2022)

L’impact budgétaire associé à cette mesure est faible, estimé à moins de 50 millions de FCFP par an.

2017-12-03T12:11:31-10:0018 novembre 2017|

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer