Loading...

Action 43 – Développer un plan global dédié à l’open data

Développer un plan global dédié à l’Open Data en Polynésie française et accompagner sa mise en œuvre pour rendre disponible de la donnée publique à n’importe quel informaticien, programmeur, gestionnaire de base de données afin de proposer des applications et autres utilisations numériques.

Définition de l’open data

« Une open data (donnée ouverte en anglais) est une information publique brute, qui a vocation à être librement accessible et réutilisable. La philosophie pratique des données ouvertes préconise une libre disponibilité pour tous et chacun, sans restriction de copyright, brevets ou d’autres mécanismes de contrôle.

En informatique, une donnée ouverte est une information structurée ou pas, publique ou privée, et généralement non utilisable par un humain mais interprétable par une machine. »

Une open data est anonyme et ne comporte aucun caractère ni aucune information personnelle.

(Source : ministère de l’Éducation nationale)

Description détaillée de la mesure

En matière d’open data, la Polynésie française possède quelques données déjà disponibles au public. Pour illustration, le téléservice Te Fenua propose 28 couches métiers pour présenter une cartographie de la Polynésie française.

Toutefois, dans le but de généraliser l’usage de l’open data, une adaptation du cadre juridique national à la Polynésie française sera nécessaire. Le chantier lancé par le Pays est attendu pour le deuxième semestre 2018.

Enjeux

L’enjeu majeur est de rendre disponible de la donnée publique pour permettre à n’importe quel informaticien, programmeur, gestionnaire de base de données de s’en servir et proposer des applications ou autres utilisations numériques.

Acteurs concernés

  • Demande : Utilisateurs d’open data
  • Offre : Toutes les entités propriétaires de données publiques, non personnelles et anonymes

Modalités de suivi

  • Le pilotage de la mesure relève du SIPF en collaboration avec toutes les entités détentrices de données alimentant la base d’open data.

Points d’attention et risques

En métropole, un Chief Data Officer a été identifié. Pour la Polynésie française, la problématique de l’identification du « maître » des données est à traiter.

Budget pluriannuel (2018-2022)

L’impact budgétaire associé à cette mesure est faible, estimé à moins de 50 millions de FCFP par an.

2018-03-14T14:09:34+00:0019 novembre 2017|

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer