Loading...

Action 29 – Accompagner la mise en place de réseaux spécialisés

La mise en place de réseaux spécialisés rendus possible par le déploiement d’un internet Haut Débit et Très Haut Débit dans les îles de la Société, et bientôt dans 20 îles des Marquises et des Tuamotu, devraient permettre de multiplier l’offre de téléservices notamment dans les domaines de l’éducation, de la santé, et des services administratifs.

Description détaillée de la mesure

La mesure consiste en l’accompagnement de la mise en place de réseaux dédiés à la santé, à l’éducation, à la recherche, au gouvernement, et à tout autres acteurs publics nécessitant un réseau spécialisé.

Administration

Au sein de l’administration publique, déjà cinq téléservices ont été mis en place en 2016 (application de gestion du cadastre, protection des mammifères marins, Bureau de la propriété intellectuelle, Service de la traduction et de l’interprétariat, Géoportail des services de l’administration). Ainsi que deux, en 2017 (télé-déclaration de TVA (DICP), Contribution de solidarité territoriale (CST) pour déclaration des entreprises auprès de l’équivalent de la DGFIP).

Santé

Pour ce secteur, il convient de renforcer et généraliser les expériences en télémédecine afin de permettre un meilleur traitement des patients dans les îles éloignées. Le service est déjà expérimenté par quelques acteurs, et notamment le dispensaire des Tuamotu-Gambier.

Éducation

Il s’agit d’une part d’assurer la modernisation des infrastructures et l’équipement des établissements et, d’autre part, de déployer une offre numérique pédagogique à même de renforcer le système éducatif polynésien.

Quelques expérimentations ont déjà vu le jour, comme le concours de robotique ou encore l’utilisation de tablettes dans le cadre du Plan qui leur est consacré́. La convention Pays-État 2016-2020 fait de l’Éducation numérique un enjeu central.

Développement économique

Des initiatives au service des entreprises polynésiennes ont été mises en place par le gouvernement : rédaction du plan Smart Polynesia 2025, organisation du Digital Festival Tahiti, lancement de concours d’innovation, aide à la création audiovisuelle et numérique (SCAN), mise en place d’une pépinière de startups, Passeport Digital. Ces initiatives visent à offrir de nouvelles opportunités aux jeunes Polynésiens et à favoriser l’insertion professionnelle tout en renforçant la filière numérique.

Enjeux

  • Dématérialiser une partie des services administratifs et ainsi faciliter l’accès à ces services
  • Désenclaver une partie de la Polynésie (notamment dans le domaine de la santé)
  • Améliorer les délais de traitement des services grâce à la numérisation
  • Simplifier une partie des procédures administratives
  • Réduire les dépenses publiques.

Acteurs concernés

  • Demande : Administration publique
  • Offre : Pays

Modalités de suivi

  • Éducation : convention Pays/État 2016-2020

Budget pluriannuel (2018 – 2022)

L’impact budgétaire associé à cette mesure est estimé entre 50 à 200 millions de FCFP par an.

2018-02-01T15:16:55+00:0020 novembre 2017|

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer