Loading...

Action 1 – Mettre en place un bâtiment totem : Pacific DigiPol

Mettre en place un bâtiment totem (ou espace de convergence numérique) « Pacific DigiPol », regroupant un incubateur, des entreprises numériques, des structures de formation aux métiers du numérique, un pôle de recherche (en partenariat avec l’UPF par exemple), des espaces de coworking, etc. Utilisation de la structure mise en place par la CCISM à court terme et évolution vers une structure en partenariat public / privé à moyen terme.

Description détaillée de la mesure

Dans un contexte global d’essor de l’entreprenariat numérique et des startups, la Polynésie française souhaite accompagner ce développement par la mise en place d‘infrastructures encourageant cette dynamique. À ce titre, la CCISM a récemment sélectionné 6 entrepreneurs polynésiens pour intégrer la première promotion de son incubateur PRISM.

Pour poursuivre cette dynamique digitale, le Pays souhaite proposer un espace de convergence qui centralisera, en un même lieu géographique, non seulement l’ensemble des équipements techniques nécessaires à l’émergence d’entreprises numériques innovantes, mais aussi des espaces favorisant l’apprentissage, le tutorat et le frottement technologique.

Ce Pacific DigiPol, qui se veut un lieu vivant, se traduira par un ensemble immobilier comprenant des espaces de travail pour chaque stade de vie de l’entreprise, depuis la formation du porteur de projet jusqu’à l’essor et la valorisation des talents polynésiens, des espaces de conférence et d’exposition, un hôtel d’entreprises et un bureau d’information administrative. De vocation internationale, il sera conçu pour accueillir les startups de Polynésie mais aussi du Pacifique, constituant ainsi une vitrine du savoir-faire français.

Les différentes fonctions prévues

  • Un espace de formation, permettant la diffusion des connaissances par le recours à des intervenants de haut niveau (nationaux et internationaux)

  • Un incubateur destiné aux startups

  • Un espace de coworking (espace de travail commun), lieu d’échange pour les petites entreprises principalement détenues par des porteurs de projet indépendants ou une équipe de taille très réduite

  • Des infrastructures communes de type salle de projection, salle de vidéo-conférence, auditorium, etc.

Des structures et des accompagnements annexes

  • Un accompagnement pour les démarches administratives (demandes de prêts, formalités de création d’entreprise, formations, impôts, aides diverses, exportations, conseils juridiques, etc.) : CCISM, DICP, SOFIDEP, DGAE, etc.
  • Un espace dédié à la cocréation au travers d’un Fablab qui permettra le prototypage rapide de certains projets de startup
  • Un accompagnement qui permettrait de faire le lien entre les pôles de métropole et de l’international (French Tech, autres hubs métropolitains…)
  • Un tiers-lieu pour permettre aux interlocuteurs privés et publics de tester un concept sur le marché local dans un premier temps, puis de façon hexogène (notamment au travers du réseau d’appui international des 10 hubs French Tech)
  • Un pôle de gestion et d’accompagnement pour permettre à ces entreprises de répondre à des appels d’offres, des appels à manifestation d’intérêt, etc.
  • Un lieu collaboratif international pour accueillir temporairement des partenaires, écoles internationales, chercheurs, etc., amenés à travailler sur des problématiques ou des projets communs
  • Un lieu de restauration et une cafétéria
  • Des produits immobiliers et des infrastructures adaptées de type « hôtel d’entreprises », autour des thématiques du numérique, de l’animation (images), de l’industrie créative numérique, …

L’objectif est de regrouper en un même lieu, en Polynésie française, l’ensemble de l’écosystème entrepreneurial

L’obtention du label French Tech pour ce pôle serait un plus dans la reconnaissance des efforts du Pays pour favoriser l’essor d’une économie numérique. De plus, les partenariats avec les autres structures détenant ce label pourraient permettre aux entrepreneurs incubés en Polynésie française d’échanger avec les startups de métropole.

Enjeux

  • Soutenir l’émergence d’un écosystème numérique en aidant matériellement les porteurs de projets et d’idées innovantes, et en en les rassemblant pour créer une dynamique et une synergie entre les idées.
  • S’assurer que les projets à potentiel disposent de tous les moyens disponibles en Polynésie française pour émerger réellement.

Acteurs concernés

  • Demande : Startupeurs, porteurs de projets, jeunes entrepreneurs
  • Offre : Polynésie française, État, CCISM, Entreprises privées

Financement

  • Polynésie française : Apport du foncier, participation construction
  • État : Participation construction, aménagement des bâtiments, accompagnement technique
  • Privé : Accompagnement technique, gestion

Modalités de suivi

  • Maîtrise d’ouvrage : MLA/DGEN
  • Maîtrise d’œuvre : Recrutement sur AO (recherche de partenariats avec pôles déjà en activité pour études et Moe)
  • Fonctionnement de la structure : À déterminer sur la base d’un fonctionnement privé, avec un business plan équilibré

Points d’attention et risques

  • Une étude préalable d’opportunité doit permettre de définir le dimensionnement de la structure
  • Les interactions de la structure avec les offres existantes (PRISM CCISM, accompagnement CCISM, formations SEFI et CCISM…) devront être étudiées afin de proposer un projet mutualisé
  • L’implication du secteur privé dont, en particulier, des majors des entreprises polynésiennes est indispensable à la pérennité
  • L’identification du site géographique d’implantation doit être stratégique : zone éligible à la fibre, à proximité des acteurs institutionnels moteurs dans la structure
  • Le modèle de gestion de la structure doit être correctement identifié et défini avant le démarrage effectif du projet.

Budget pluriannuel (2018-2022)

Années 2018 2019 2020 2021 2022
Budget estimé en MFCFP  30 50 250 300
Justification du Budget Étude d’opportunité – Étude de définition Identification du site – Études préalables à la construction – AO MOe  Début des travaux Fin des travaux – Aménagement  Ouverture
2017-11-25T08:05:03+00:0023 novembre 2017|

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer